Confinement - Jour 15

Confinement. Jour 15. Nairobi.

Rose est en train de faire ses devoirs dans sa chambre. Arthus fait une partie d’échecs contre l’ordinateur. Faustine et Sixtine sont en train de regarder une série sur leur ordinateur. Daddy est parti faire quelques courses de 1ère nécessité. Ciel bleu avec quelques nuages – 25°c. Mummy s’arrache les cheveux en lisant THE guide sur le référencement naturel des sites Web pour tenter de faire évoluer son site frenchmoov.fr C’est dans les grandes lignes les après-midis tels que nous les vivons depuis 15 jours. 15 jours que nous sommes confinés dans notre maison à Nairobi.



Le Président kenyan n’a pas fait dans la demi-mesure. Voilà à peine 18 jours que le 1er cas de contamination au Coronavirus a été signalé à la presse. 3 jours après, le Président fermait les crèches, écoles et universités, incitait les dirigeants d’entreprises à mettre en place le télétravail et interdisait tout rassemblement. A présent, les bars, night-clubs et restaurants sont désormais fermés sauf pour la vente à emporter.


Mais qu’en est-il plus exactement ? A l’heure actuelle, seuls 50 cas ont été recensés. Quasi rien. Chiffres africains….On se doute bien qu’il y a bien plus de cas qu’annoncé. Nous vivons sur 2 planètes : la planète France où nos familles et proches vivent, et la planète Nairobi. On se tient informés de l’évolution de la pandémie sur la 1ère planète, on lit les conseils, les informations (mince, une fake news !), on tient les décomptes,…on vit le stress par article de presse interposé, de peur que nos proches ne soient contaminés en France, de peur de tomber malade ici à Nairobi…Mais notre réalité du quotidien se passe sur la 2ème planète. On ne sait pas bien ce qui se passe sur le territoire kenyan. On se dit qu’au vu du très faible nombre de lits en réanimation l’enjeu est de ne pas tomber du tout malade….


Comment vivons-nous le confinement ? Les gâteaux ? Les apéros ? Les cours à la maison ? Les entraînements des Mzu Pumba pour le Raid Amazones ? Le ménage ? Il va nous falloir plus qu’un seul post pour vous détailler tout ceci au quotidien…la suite lors de notre prochain post !



Rose is doing her homework in her bedroom. Arthus is playing chess against the computer. Faustine and Sixtine are watching a series on their computer. Daddy left to buy some basic necessities. Blue sky with some clouds – 25°c. Mummy is hardly reading THE SEO guide of the web sites to try to develop her website frenchmoov.fr These are the main lines of how we live our afternoons in Nairobi since 15 days. 15 days that we are confined to our house in Nairobi.


The Kenyan President did not take half measures. The first case of contamination with Coronavirus was barely reported to the media 18 days ago. 3 days later, the President closed kindergartens, schools and universities, urged the CEO of companies to set up home office, and prohibited any gathering. Now, bars, night-clubs and restaurants are closed anyway except for the take away.


But what is happening more exactly ? Currently, only 50 cases have been identified. Almost nothing. African figures... We know that there are many more cases than announced. We live on 2 planets : the planet France where our families and loved ones live, and the planet Nairobi. We get informed of the evolution of the pandemic on the first planet, we read advice, information (damn, a fake news !), we take account of the figures,…we feel stress through interposed press article, for fear that our loved ones are contaminated in France, for fear of getting ill here in Nairobi…But our daily reality takes place on the 2nd planet. We don't know very well what happens in the Kenyan territory. We think that given the very small number of beds in intensive care, the challenge is not to get ill at all...


How do we experience the containment ? The cakes ? The aperitives ? The home schooling ? The trainings of the Mzu Pumba team for the Raid Amazones ? The housework ? We will need more than one post to detail all of this daily life …more in our next post !