First anecdotes

We are established for a week ago. We have already solved a number of concerns.

- For example, we discovered that the City did not take care of garbage collection and that we had to ask a private company to provide us with garbage bags and to pick them up in front of your house. We had to be creative during these few days without trash bags and no one to get rid of them.

- We knew that there were frequent power cuts, the reason why the houses are equipped with a generator. After that, the generator has to work. So we tested 'candlelight evenings' without the candles, having dinner thanks to the light of our mobile phones.

- We start to get used with the arrivals at the house of different people (electricians, the owner and other people) who do not warn us in advance. They are probably used to dealing with house staff almost 24 hours a day. Jumping in pants and a T-shirt, half asleep, to open to an electrician at 8:30 am on a Saturday, it's done!

- The Waze app is not the best app if you want to move around Nairobi. Not only the journey times are very very underestimated (Waze estimate : 20 minutes, real time : 1 to 2 hours) because I imagine the very small number of contributors, but the indicated car rides are from time to time very wacky. Even more strange, perhaps : Google Maps is not more reliable than Waze on journey times.

- Driving left with an Anglo-Saxon big car with automatic gearbox was not obvious at first. Taking a forbidden road : it's done ! taking the right lane : it's done!


Among the good surprises :

- Awaited for an evening, I park in the outdoor parking of the restaurant and when getting off the car, driving rain fell. I've waited several minutes, hoping that it calms down. After 5 minutes, the parking attendant came to meet me at the door of my car, with an umbrella to shelter me.

- I go by car with the children to find the way to go to school, with my friend Waze. Waze tells me the point of arrival and but impossible for us to identify where the school is. I stop on the roadside and after 2 min, a policeman asks me my identity papers, who I am, what I do on the roadside. I had been warned that when a police officer stops you, there is a very high probability that he will inevitably find a fault with the presented documents or your driving to verbalize you. He insisted on showing me the way to school. I can not refuse. For reasons of safety and / or budget, there is no indication of where the school is because he accompanied me in front of a white gate without inscription. Then the school guard opened me with a big smile. Fortunately we did this spotting because the day of the back-to-school, we would have never found the way to school.



Cela fait une semaine que nous sommes établis à présent. Nous avons déjà résolu un certain nombre de soucis.

- Nous avons par exemple découvert que la Ville ne s'occupait pas de la collecte des poubelles et qu'il fallait solliciter une société privée pour nous fournir en sacs poubelle et pour venir les récupérer devant chez vous. Nous avons dû faire preuve de créativité durant ces quelques jours sans sacs poubelle et sans personne pour nous en débarrasser.

- Nous savions qu'il y avait de fréquentes coupures d'électricité, la raison pour laquelle les maisons sont équipées d'un générateur. Après, il faut que le générateur fonctionne. Nous avons donc testé les 'soirées aux chandelles' sans les chandelles, dînant à la lueur de nos téléphones portables.

- Nous commençons à nous familiariser avec les arrivées à la maison de différentes personnes (électriciens et autres) qui ne nous préviennent aucunement à l'avance. Ils sont sans doute habitués à avoir affaire à du personnel de maison sur place quasi 24h/24h. Sauter dans un pantalon et un T-shirt, à moitié endormie, pour ouvrir à un électricien à 8h30 un samedi, ça c'est fait !

- L'application Waze n'est pas la meilleure application si on veut circuler dans Nairobi. Non seulement les temps de trajet sont très très très largement sous-estimés (estimation Waze : 20 min ; temps réel : 1 à 2h) du fait j'imagine du très faible nombre de contributeurs, mais les trajets indiqués sont de temps à autre très farfelus. Chose encore plus étrange peut-être : Google Maps n'est pas plus fiable que Waze sur les temps de trajet.

- La conduite à gauche d'une grosse voiture avec boîte automatique et volant à droite n'était pas chose évidente au début. Prendre un sens interdit : c'est fait ! prendre la voie de droite : c'est fait !


Parmi les bonnes surprises :

- Attendue à une soirée, je me gare au niveau du parking extérieur du restaurant et au moment de descendre de voiture, pluie battante. J'attends quelques minutes, espérant que cela se calme. Au bout de 5 min, le gardien du parking est venu à ma rencontre au niveau de ma voiture, avec un parapluie à la main afin de m'y abriter.

- Je pars en voiture avec les enfants faire le repérage du trajet pour aller à l'école, avec mon ami Waze. Waze m'indique le point d'arrivée et de notre côté, impossible d'identifier où se trouve l'école. Je m'arrête sur le bas-côté et au bout de 2 min, un policier me demande mes papiers, qui je suis, ce que je fais sur le bas-côté. On m'avait prévenue que lorsqu'un policier vous arrête, il y a de très fortes probabilités qu'il trouve inévitablement quelque chose à redire aux documents présentés ou à votre conduite pour vous verbaliser. Que nenni ! Il a insisté pour me montrer le chemin de l'école. Impossible de refuser. Par souci de sécurité et/ou de budget, rien n'indique en effet où se trouve l'école car il m'a amené devant un portail tout blanc. Le gardien de l'école m'a ouvert alors avec un grand sourire. Heureusement que nous avons fait ce repérage car le jour de la rentrée, nous n'aurions jamais trouvé le chemin de l'école.


Découvrez ou redécouvrez les précédents épisodes de nos aventures.