Le Mont Longonot

Première escapade lors d'un week-end camping avec une spéciale à Gaël et Hélène, bretons ayant quitté la France voilà plusieurs années, pour nous avoir prêté le matériel de camping.


Le matériel de camping : tentes, tapis de sol, duvets, table de camping, brochettes à marshmallows, boules de pétanque, drapeau breton à planter au sommet du Mont Longonot. Pique-nique prêt. Sac à dos prêts avec notamment la crème solaire, les polaires et l'anti-moustique. 15 ans que je n'avais pas campé. Et nous ne parlons pas de camping 4 étoiles avec la piscine et les GO ni de camping avec des mobil-homes , mais de camping avec des tentes et des sardines à planter dans la terre.


Départ de bon matin avec 1h30 de route. Les routes pour sortir de Nairobi sont en très mauvais état, terrain de jeu de nombreux camions et Sacco. En périphérie de Nairobi, les routes sont à la fois bien entretenues et à la fois terriblement dangereuses car les kenyans sont encore plus dangereux sur la route (ils doublent sans regarder qui vient en face, qu'il y ait un virage ou pas, et s'ils ne parviennent pas à doubler, ils n'hésitent pas à doubler par la gauche, à toute berlingue).



Après 2h de route et 80 km parcourus, nous arrivons enfin dans le parc national de Longonot. Les procédures kenyanes nous rattrapent pour payer les billets d'entrée : Daddy paie un tarif résident et nous, pour lesquels les démarches administratives sont en cours ('en-cours' peut durer plusieurs mois ici pour différentes raisons), nous devons batailler. Résultat des courses : nous perdons face à l'administration du Kenya et payons tous les 5 le tarif touristique, soit 3 fois plus cher.


Nous voilà au pied du Mont. Le Mont Longonot est un cratère situé au sud-est du lac Naivasha, dans la vallée du Grand Rift, qui culmine à 2780 m. Les débuts de l'escapade ressemblent à une belle balade, qui grimpe rapidement, qui grimpe très rapidement dirais-je. On enchaîne les marches, les fourrés, les crevasses, les pentes très pentues...les enfants courent quasiment...le pouls s'accélère. Au bout de 45 min, nous atteignons le sommet. La vue est à couper le souffle.


Arrivée au sommet

Vue depuis le sommet du mont Longonot

Vue incroyable depuis le sommet

Grisés par cette magnifique vue, le silence et cette sensation d'immensité, nous voilà partis pour faire le tour du cratère avant de redescendre. Juste le temps de pique-niquer, puis nous repartons. Le tour du cratère fut un peu plus épique. Nous alternons en effet entre la boue, les sentiers étroits avec des cailloux, des rochers à escalader, tout en grimpant. On s'est vite rendu compte que marcher vite, grimper, escalader à plus de 2 7000 m demandait plus d'efforts et plus d'oxygène qu'en plaine en France.


Après 3 heures de marche à bon rythme, 2 ou 3 égratignures, quelques râlements de Rose, un peu de sueur, et de mauvais coups de soleil, direction le camping à quelques km de là, en bordure d'un lac.



Une pelouse pour planter des sardines, faire un feu et brûler des marshmallows, what else ?


Tous debout de bon matin face au lac et aux pélicans et flamants roses.


First getaway during a weekend camping with a special thanks to Gael and Helen, Bretons having left France several years ago, for having lent us the camping equipment.


Camping equipment : tents, mats, duvets, camping table, skewers marshmallows, bowlings balls, Breton flag to plant at the top of Mont Longonot. Picnic ready. Backpacks ready with sunscreen, polars and anti-mosquito. I had not camped since 15 years. And we are not talking about 4-star camping with swimming pool and GO nor camping with mobile homes, but camping with tents and 'sardines' to plant in the ground.


Early departure in the morning with 1h30 drive. The roads to get out of Nairobi are in very bad condition, with many trucks and Sacco. On the outskirts of Nairobi, the roads are both well maintained and at the same time terribly dangerous because Kenyans are even more dangerous on the road (they double without looking who comes in, whether there is a turn or not, and if they fail to overtake, they do not hesitate to overtake on the left, very fast).


After 2 hours driving and 80 km traveled, we finally arrive in the Longonot National Park. Kenyan procedures are catching up with us to pay the entrance fees : Daddy pays a resident fee and we, for whom the paperwork is in progress ('in progress' can last several months here for various reasons), we have to fight. Result of the fight : we lose to the administration of Kenya and pay all 5 the tourist rate, 3 times more expensive.


Here we are at the bottom of the Mount. The Mount Longonot is a crater located southeast of Lake Naivasha, in the Great Rift Valley, which rises to 2,780 m. The beginning of the walk looks like a beautiful ride, which climbs quickly, climbs very quickly, I would say. We follow the steps, the thickets, the rifts, the very steep slopes ... the children run almost ... the pulse accelerates. After 45 minutes, we reach the summit. The view is breathtaking.


Excited by this magnificent view, the silence and the sensation of immensity, we are off to go around the crater before going down. Just the time to picnic, then we leave. The crater tour was a little more epic. We alternate between mud, narrow paths with pebbles, rocks to climb, while climbing. We quickly realized that walking fast, climbing over 2 7000 m required more effort and more oxygen than plain in France.


After 3 hours of walking at a good pace, 2 or 3 scratches, Rose's grumbles, a little sweat, and bad sunburns, towards the campsite a few miles away, on the edge of a lake.


A lawn to plant 'sardines', make a fire and burn marshmallows, what else ?


All standing in the morning facing the lake and pelicans and flamingos.