The reaction of the children

Mis à jour : 29 juil. 2019

After all, we decide to talk to the children about our move to Kenya. Daddy's employer made this proposal ; there is a reasonable likelihood that they won't change their mind.

Do you imagine a family council, all aligned like this old family photo ?



We, as parents, would rather be completely excited. Like children, I would say if I were sure that Sixtine, Faustine, Rose and Arthus would react in the same way.



'Children, come on in the living room !' Sixtine and Faustine arrive after 3 reminders, the last story on Instagram cannot wait. Rose enters the living room, her helmet on the ears and Arthus tumbles with the car made with Lego. 'We have great news to announce to you : Dad's work has suggested that he should go to Kenya with his family this summer, and we will probably accept'.


A great moment : Arthus, stoic, just asks us what the capital of Kenya is ; Rose, interrogative, asks us if we will be able to go to see giraffes and elephants and if there is a French school. And as Faustine and Sixtine are concerned, their faces break down in 2 seconds and they cry, cry and cry again, telling us that they wish to die. The idea of leaving their friends is unbearable. Impossible to project in another city and even less in another country.


We wonder about the choice made for the family. We did not have much time to make our decision, nor to announce it to the children, and the change will be radical for the whole family. It is impossible to project ourselves elsewhere in this new life.


Nous nous lançons à l'eau : nous décidons de parler aux enfants de notre déménagement au Kenya. L'employeur de Daddy lui a fait cette proposition ; il y a raisonnablement peu de probabilités qu'ils changent d'avis.

Alors, imaginons la forme avant le fond : vous imaginez un conseil de famille, tout alignés comme cette vieille photo de famille ?


Nous, les parents, nous serions plutôt complètement excités. Comme des enfants dirais-je, si j'étais sûre que Sixtine, Faustine, Rose et Arthus réagiraient de la même façon.



'Les enfants, venez tous dans le salon ! '. Sixtine et Faustine arrivent après 3 rappels, la dernière story sur Instagram ne pouvant attendre. Rose rentre dans le salon, son casque sur les oreilles et Arthus déboule avec la voiture qu'il a fabriquée en Lego. 'Nous avons une grande nouvelle à vous annoncer : le travail de papa lui a proposé de partir au Kenya, en famille, cet été, et nous allons sans doute accepter'.


Un grand moment s'offre à nous : Arthus, stoïque, acquiesce en nous demandant quelle est la capitale du Kenya ; Rose, interrogative, nous demande si on pourra aller voir les girafes et les éléphants et s'il y a une école française. Quant à Faustine et Sixtine, leurs visages se sont décomposés en 2 secondes et elles ont littéralement fondu en larmes. Elles ont pleuré, pleuré et encore pleuré en nous disant qu'elle souhaitaient mourir. L'idée de quitter leurs amis était insoutenable. Impossible de se projeter dans une autre ville et encore moins dans un autre pays.


On se pose beaucoup de questions en tant que parents quant au choix fait pour la famille. Nous n'avons pas eu beaucoup de temps pour prendre la décision, ni pour pour l'annoncer aux enfants, et le changement va être radical pour toute la famille. Il est impossible de nous projeter d'ailleurs dans cette nouvelle vie.


Retrouvez nos autres posts.