Une nouvelle façon d'entrevoir l'Ecole

Rentrée scolaire en septembre pour Faustine, Justine, Rose et Arthus…en Zoom. Les enfants connaissent bien le dispositif ; ils l’ont déjà éprouvé pendant plus de 3 mois, de mars à juin. Le nombre de cas au Kenya est monté inexorablement durant tout le mois d’août pour finalement redescendre début septembre.



Prudence de la part du gouvernement kenyan ; les écoles ne réouvriront pas. Zoom me direz-vous ? Qu’est-ce donc que cette chose ? Ce mot qui ne devrait pas tarder à rentrer dans le Larousse est juste le nom d’un logiciel qui permet de faire des visio-conférences tout comme Skype. Je ne sais pour quelle raison la plupart des établissements scolaires dans le monde ont choisi Zoom a priori.


4 loulous, 4 ordinateurs, 4 emplois du temps à gérer au sein de la maison pour cette rentrée 2020. Le Lycée nous prête des ordinateurs qui ne sont pas de toute première jeunesse mais qui fonctionnent ; c’est bien cela qui nous intéresse. Les enfants sont autonomes. Je dois juste gérer les déconnexions de Wi-Fi, les coupures d’électricité, les problèmes de générateur, les problèmes d’imprimante, les cahiers oubliés la veille au soir dans le salon, les liens de connexion Zoom et le déjeuner qui doit avoir lieu entre 12h30 et 13h.


Une journée-type :


7h30 : réveil de toute la maisonnée.

7h45 : relance pour qu’Arthus se lève

8h : tout le monde prépare ses cahiers et livres pour les cours de la matinée, et surtout les liens Zoom. Faustine ne trouve pas son lien de connexion Zoom. Elle appelle ses amis pour savoir s’ils l’ont trouvé.

8h15 : je vérifie que tout le monde capte le Wi-Fi et que tout le monde est connecté.

8h25 : «Mamannnnn ! Y a plus de Wi-Fiiiiii ! ». Branle-bas de combat. Direction la Box. Les voyants sont allumés, ce qui signifie que nous avons de l’électricité. Les voyants verts clignotent. Elle est en train de rebooter. Je fais le tour des bureaux des enfants pour donner à chacun un topo de la situation. Je leur demande si l’appel des élèves a eu lieu pour savoir si je vais recevoir un appel de la Vie Scolaire ou pas.

8h30 : Je prends une pause de 5 min pour mon thé matinal.

9h : je vérifie la rubrique des absences dans le logiciel Pronote. Retard de Faustine de 5 min il y a 3 jours au cours de 10h25. Branle-bas de combat. Je file voir Faustine qui me dit qu’il y a une micro-coupure d’électricité alors que j’étais au supermarché et qu’elle a oublié de me le dire. J’appelle la Vie Scolaire pour m’excuser et leur expliquer le motif.

10h27 : « Mamannnnnn ! Y a plus d’électricité ! ». Branle bas de combat. Je file voir le tableau électrique. Plus d’électricité. Je reprends mon inspiration et je cours vers notre générateur. Un générateur tellement énorme qu’il lui faut une pièce dédiée. Il doit dater de la 2ème Guerre. Je croise les doigts pour qu’il reste de l’essence. Je tourne la clef avec appréhension car j’ai toujours l’impression que je suis en train d’allumer une fusée tellement il y a d’épaisses fumées noires et un bruit assourdissant. La 1ère fois que je l’ai allumé, j’ai eu la peur de ma vie. Je me suis dit qu’il allait exploser et je ne voyais que 2 solutions : soit partir en courant en criant aux enfants de quitter la maison à la hâte soit éteindre pour éviter un drame. J’ai véritablement pris mon courage à 2 mains et ai éteint. Quelle frousse ! Maintenant je m’y suis habituée même si je ne suis pas très tranquille.

10h32 : les cours Zoom reprennent. J’envoie un mail à la Vie Scolaire pour les prévenir.

11h15 : toujours sur le qui-vive. Préparation du déjeuner

11h30 : Justine me demande de lui expliquer la loi sur les rendements décroissants. « Où est ton cours Justine (histoire de me remémorer la loi sur les rendements décroissants) ?

Tu n’as pas bien compris ? Bon, je t’explique…

12h30 : déjeuner

13h : tout le monde cherche ses liens Zoom, messages Whatsapp quand on ne les trouve pas, et quand on les trouve, on se connecte 15 min avant l’heure de cours histoire de ne pas arriver en retard…

13h40 : Artus vient me voir pour que je l’aide en cours de musique (les cours se font en anglais, la plupart des enfants de sa classe étant bilingue). Je me poste à côté de son ordinateur. Je lui demande le sujet du cours : la musique baroque. Je reste attentive tout en écoutant 10 min de musique baroque…c’est bien pour la culture générale. Puis au bout de 10 min, le professeur leur pose une question… …Artus me dit que finalement il va se débrouiller seul.

15h15 : Rose court en faisant le tour du jardin. Elle fait sa séance de sport.

16h25 : Artus se filme en train d’essayer de jongler. Sa séance de sport est basée sur les Arts du cirque

17h50 : Faustine me demande de l’aider en Physique-Chimie. Un exercice sur le titrage par conductimétrie…Où est ton cours ?


Vendredi 16 octobre – veille des vacances : nous recevons un mail du proviseur de l’école nous annonçant la bonne nouvelle. Le gouvernement kenyan a autorisé l’ouverture de toutes les classes au retour des vacances le 2 novembre.

Vendredi 23 octobre : réception d’un mail du proviseur de l’école indiquant qu’au vu des mauvais chiffres du nombre de cas de Covid-19, seules les classes de 3eme, 1ère et Terminale reprendront les cours en présentiel le 2 novembre. Les autres classes poursuivront les cours en distanciel. 'Pole pole' comme disent les Kenyans en swahili - 'tout doucement' – bien des choses peuvent encore changer d’ici le 2 novembre.



Back to school in September for Faustine, Justine, Rose and Arthus…with Zoom. The kids know well the process ; they have already experienced it for more than 3 months, from March to June. The number of contaminations in Kenya rose continuously during August to decrease finally at the beginning of September. Caution from the Kenyan government ; schools won’t reopen. Zoom will you tell me ? What is that ? This word which should be soon in the dictionary very soon is just the name of a software that allows you to make video-conferences like Skype. I don’t know why most schools in the world have chosen it a priori.


4 kids, 4 computers, 4 schedules to manage at home for this new school year 2020. The School lends us computers which are not very new but they work ; that is what we are interested in. The Kids are autonomous. I just have to deal with the Wi-Fi disconnections, power cuts, generator problems, printer problems, notebooks forgotten the evening before in the living-room, the Zoom links and lunch between 12:30 am and 1 pm.


A typical day :

7:30 am : wake-up for all the whole family

7:45 am : reminder so that Arthus wakes up

8:00 am : everyone prepares their notebooks and books for the morning classes, and most of all the Zoom links. Faustine cannot find her Zoom link. She calls her friends to know if they have found it.

8 :15 am: I check if everyone gets the Wi-Fi and is online.

8:25 am : «Mummyyyy ! There's no more Wi-Fiiiiii ! ». Let's go to the Box. The lights are on, what means that we have electricity. The green lights are flashing. It is rebooting. I go and see every kid to give them a feedback of the situation. I ask them if the call of the students has done to know if I will get a call from School Life or not.

8:30 am : I take a 5-minute-break for my morning tea time.

9 am : I ckeck the absences section in the Pronote software. Late 5-minute-arrival for Faustine 3 days ago during the 10:25 am classe. Let's go. I run and see Faustine who tells me that there was a very quick power cut while I was at the supermarket and she forgot to tell it to me. I call the School Life to apologize and explain the reason.

10:27 am : « Mummmyyyyy ! There's no more electricityyyy ! ». Let's go. I run to the electrical panel. No electricity. I take again a breathe and I run to the generator. A so huge generator that a dedicated room is necessary. It may be built during the Second World War. I cross the fingers so that there is some petrol left. I turn the key with apprehension because I have always the feeling that I make a skyrocket take off because of the black thick smokes and a deafening noise. The 1st time I have switched it on, I was scared to death. I wondered if it would explode and I saw only 2 solutions : either run away screaming at my kids to go away from the house either switch it off to avoid a drama. I took my courage in both hands and switched it off. Such a fear ! Now I am used to switch it on even if I am a little bit worried.

10:32 am : the Zoom curses resume. I send an email to the School Life to warn them.

11:15 am : still on the alert. Preparation of the lunch

11:30 am : Sixtine asks me to explain her the rule about diminishing returns. « Where is your lesson Sixtine (just to remember the rule about diminishing returns) ? Didn’t you understand the lesson ? Well, let me explain…

12:30 am : lunch

1:00 pm : everybody is looking for their Zoom links, Whatsapp messages when not found et when we find them, they log in 15 min before class time not to be late.

1:40 pm : Artus comes to me so that I can help him during the music class (classes are in English, most of students of his class are bilingual).I take place close to his computer. I ask him the subject of the class : the baroque music. I remain attentive. We are listening baroque music during 10 min…it is good for general culture. Then after 10 min, the teacher asks them a question…Artus tells me finally that he will manage on his own.

3:15 pm : Rose runs around the garden. She runs her sports session.

4:25 pm : Artus takes a video of himself trying to juggle. His sports session is focused on the circus arts.

5:50 pm : Faustine asks me to help her with Physics-Chemistry. “Didn’t you understand your lesson about titration by conductimetry…Where is your lesson ? “


Friday October 16th – the day before holidays : we receive an email from the principal of the School announcing the good news. The Kenyan government authorized the reopening of all the schools, after the holidays on November 2nd.

Friday October 23rd : reception of an email from the principal of the School indicating that only the 3ème, 1re and Terminale classes will reopen in November 2nd because of the bad figures of the number of Covid-19 contaminations. The other classes will go on their online curses. 'Pole pole' as the Kenyans say in swahili – 'very slowly' – many things can still change by November 2nd.