Vacances au soleil, vacances j'oublie tout...

Noël au soleil. Dans la catégorie 'changements culturels', fêter Noël sous l'équateur avec près de 28°c est assez disruptif. Adieu la neige, le froid, le chocolat chaud, le sapin qui sent bon, les huîtres, le foie gras, la famille à ses côtés...Mais welcome to the soleil, la chaleur, les éléphants, 'Merry Christmas', 'Happy New Year', les guirlandes dans les magasins (la même sensation que si vous étiz dans un magasin en France avec des décorations de Noël au milieu du mois d'août...).


Nous en avons donc profité pour se retrouver en famille tous les six. Au programme, découverte du Kenya.


Séance de rafting avec des amis du côté de Nyeri.



Les préparatifs avant de partir en expédition :

Après le brief des moniteurs qui nous expliquent l'importance de ne pas tomber à l'eau à cause des hippopotames et des crocodiles (info ou intox ?), que quand les rapides sont trop intenses, il va crier 'get down' pour qu'on s'accroupisse tous au fond du canoë, après que lesdits moniteurs aient regonglé 3 fois le canoë avant de partir, nous avons enfin pris le large.



L'expédition :

Une expédition avec 3 canoës différents dont un composé de touristes dont l'activité préférée consistait à nous arroser dès qu'on s'approchait trop près d'eux, le tout dans la joie et la bonne humeur. Notre challenge : comprendre au quart de tour les instructions du moniteur (en anglais forcément) quand il nous demandait de ramer, tous ensemble, ou uniquement le côté gauche du bateau, de freiner. Puis d'éviter de crier trop fort quand on devait descendre la rivière avec des dénivelés de 1,50 m et que le canoë se retrouvait quasi à la verticale. Puis de ne pas trop stresser quand le moniteur frappait l'eau avec sa pagaie pour effrayer les hippopotames.



L'arrivée :

Tous rentrés sains et saufs. Aucun blessé du fait d'un crocodile ou d'un hippopotame. Des sensations. Des paysages magnifiques. Et pour les plus courageux la possibilité de sauter dans l'eau d'une chûte de 10 m après le raid.




Notre point de chute pour dormir.

Nous avions réservé une grande maison à partager avec des amis non loin de Nyeri. Une fois que nous sommes rentrés du rafting, il s'est mis à pleuvoir. Pas de quoi stresser jusque là. C'était sans compter le fait que nous n'étions pas tous équipés de 4x4. La terre du Kenya, cette terre rouge, est très glissante quand il pleut et très molle. Les chemins de terre se retrouvent vite ravinés, avec des crevasses de près de 50 cm par endroit.



Un 4x4 glisse, se redresse et finit par avancer. Un 2x4 glisse, ne se redresse pas et n'avance pas. Nos amis ont dû abandonner leur voiture au milieu du chemin, sur le bas-côté, et attendre que Daddy fasse un aller-retour pour aller les chercher.


Expédition au Mont Kenya pour monter jusqu'à 4000 m.



7h. Départ avec notre 4x4 et un groupe de touristes allemands accompagné de notre guide partagé dans un second 4x4.

8h. Arrivée à l'entrée du parc pour prendre les billets du parc. Nous sommes les seuls touristes se présentant à la caisse. Une formalité.

8h20 : Nous obtenons enfin nos tickets.

9h. Toujours stationnés à la guérite. Les touristes allemands, derrière le guide qui parlemente avec la caissière, sont toujours en attente de leurs tickets.

9h20. Nous repartons avec des tickets pour tout le monde ; le départ de la randonnée se faisant à 40 km de l'entrée du parc.

10h. Le 4x4 des allemands s'arrête en pleine voie. Impossible de passer une vitesse....

10h10. Le 4x4 repart.

10h20. 2ème arrêt. Problème avec la boîte de vitesse. La route est encore longue jusqu'au départ de la randonnée. 10h25. Arrêt. 10h35. Arrêt

10h45. On passe enfin la porte du parc pour débuter la randonnée. On embarque un 2ème guide armé d'un fusil style kalachnikov pour faire fuir les animaux et les braconniers.

10h50. Arrêt complet du 4x4. Nous sommes à 7 km du parking pour garer les 4x4.

10h55. Le guide est à nouveau sous la voiture...verdict : le 4x4 est mort. Impossible pour nous de continuer sans guide armé. On sent que la randonnée va être annulée.

11h25. Daddy décide de faire un 1er trajet pour nous amener avec les enfants et le guide armé au parking du trek, puis de faire un aller-retour pour aller chercher les autres touristes.

12h. Daddy nous débarque finalement à 3 km dudit parking. Nous décidons de continuer avec le guide armé, le temps que Daddy revienne avec les allemands et le 2ème guide.

12h30. Tout au long du trajet à 3 200 m d'altitude, les enfants ont dû s'arrêter tous les 200 m pour manger, aller aux toilettes, se reposer...L'escalade du Mont Kenya allait être longue...

14h. Nous retrouvons tout le monde. La randonnée débute...sous le froid et le vent...Il a beau faire beau au Kenya, 3200 m d'altitude resteront toujours à 3200 m d'altitude.

15h. 2 allemands ont le mal d'altitude (épouvantables maux de tête, nez qui saigne,...) et redescendent.

16h. Nous sommes à 3 600 m. Il doit faire 5°c, le vent est violent, la pluie n'est pas loin...Nous ne sommes pas assez bien équipés et je redescends avec les enfants. Daddy continue avec les amis et 2 autres allemands.


Au final, Daddy est monté jusqu'à 4000 m tout en m'avouant qu'il avait eu rarement aussi froid.


Safari en voiture dans le parc naturel des Aberdare.

Belle ballade en voiture à travers la forêt pour essayer de capturer un instant magique avec des animaux. Plus de 4 h de route car c'était sans compter les crevasses dans les routes humides où on ne peut passer qu'avec un 4x4 et non un 2x4... Un peu de stress également durant le safari car nous avions très peur de ne pas avoir assez d'essence pour sortir du parc...






Christmas in the sun. In the 'cultural changes' category, celebrating Christmas under the equator with around 28 ° C is quite disruptive. Goodbye the snow, the cold, the hot chocolate, the Christmas tree that smells good, the oysters, the foie gras, the family dinners ... But welcome to the sun, the heat, the elephants, 'Merry Christmas',' Happy New Year ', garlands in stores (imagine a store with Christmas decorations in the middle of August ...).


So we took the opportunity to get together with all the family. On the program, discovery of Kenya.


Rafting session with friends near Nyeri.



Preparations before setting off on an expedition :

After the briefing of the monitors who explain the importance of not falling into the water because of the hippos and crocodiles (info or fake news ?), that when the rapids are too intense, he will cry 'get down' so that we all crouch at the bottom of the canoe, after the said instructors have leveled the canoe 3 times before leaving, we finally leave.





Shipping :

An expedition with 3 different canoes, including a team of tourists whose favorite activity was to water us as soon as we got too close to them, all in joy and good humor. Our challenge : to understand the instructor's instructions when he asked us to row, all together or only the left side of the boat, or to brake. Then avoid shouting too loud when you had to descend the river with elevation differences of 1.50 m and the canoe is found almost vertically. Then do not stress too much when the instructor hits the water with his paddle to scare the hippos.




The arrival :

All returned safe and sound. None injured by crocodile or hippopotamus. Sensations. Magnificent landscapes. Resting at the same time between 2 rapids. And with the possibility of jumping into the water from a 10 m drop.


Our base for sleeping.

We had booked a large house to share with friends not far from Nyeri. After returning from rafting, it started to rain. Nothing to stress out until then. This was without taking into account the fact that we were not all equipped with 4x4. The land of Kenya, this red land, is very slippery when it rains and very soft. The dirt roads quickly find themselves gullied, with crevices of almost 50 cm in places.



A 4x4 slides, straightens and eventually moves forward. A 2x4 slides, does not straighten and does not advance. Our friends had to leave their car in the middle of the road, on the side, and wait for Daddy to go back and forth to get them.


Expedition to Mount Kenya to climb up to 4,000 m.




7 am. Departure with our 4x4 and a group of German tourists with our shared guide.

8 am. Arrival at the park entrance to take the park tickets. We are the only tourists at the cash desk. A formality

8:20 am : We finally get our tickets.

9 am. Always stationed at the gatehouse. German tourists behind the guide who negotiates with the cashier.

9:20 am. We leave with tickets for everyone ; the start of the hike is 40 km from the park entrance.

10 am. The German 4x4 stops in the middle of the road. Impossible to pass a gear ....

10:10. The 4x4 sets off again.

10:20. 2nd stop. Problem with the gearbox. the road is still long until the start of the hike. 10:25. Stop. 10:35. Stop

10:45. We finally pass the park gate to start the hike. We take on a second guide armed with a Kalashnikov-style rifle to scare away animals and poachers.

10:50. Complete stop of the 4x4. We are 7 km far from the parking lot to park the 4x4.

10:55. The guide is again under the car ... verdict : the 4x4 is dead. Impossible for us to continue without an armed guide. We feel that the hike will be canceled.

11:25. Daddy decides to make a first trip to bring us with the children and the armed guide to the parking lot of the trek, then make a round trip to pick up the other tourists.

12 am. Daddy drops us off 3 km from the car park. We decide to continue with the armed guide, until Daddy returns with the Germans and the 2nd guide.

12:30. Throughout the journey at 3,200 m above sea level, the children had to stop every 200 m to eat, go to the bathroom, rest ... The climbing of Mount Kenya was going to be long ...

2 pm. We find everyone. The hike begins ... in the cold and the wind ... Even if the weather is fine in Kenya, 3,200 m above sea level will always remain at 3,200m above sea level.

3 pm. 2 Germans have altitude sickness (appalling headaches, bleeding nose, ...) and descend.

4 pm. We are at 3,600 m. It must be 5 ° C, the wind is violent, the rain is not far away ... We are not well enough equipped and I go back down with the children. Daddy continues with friends and 2 other Germans.


In the end, Daddy climbed up to 4,000 m while admitting that he had rarely been so cold.


Car safari in the Aberdare Natural Park.


Beautiful car ride through the forest to try to capture a magic moment with animals. More than 4 hours of driving because it was without counting the crevices in the wet roads where you can only pass with a 4x4 and not a 2x4. A little stress during the safari because we were very afraid of not having enough petrol to get out of the park ...